Noir c'est noir.......

En fait ce fut le côté sombre de la rencontre qui l'emporta.

Et oui, au 21ème siècle il n'y a toujours pas moyen d'avoir un éclairage digne de se nom au terrain du Pasquier.

Vivement les prochaines élections !!!!

Ce fut quand même un grand plaisir de retrouver les hommes de Manu pour notre traditionnelle empoignade de printemps.

Météo parfaite, deux mi-temps de 30mn, arbitrage excellent (si,si !!! Witold ;o) )mais..... voir ci-dessus.

Si vous nous suivez, vous connaissez notre habileté légendaire à manier l'olive donc l'éclairage aidant ce fut un festival d'en-avant des deux équipes.

Malgré tout pour une fois nous dominons les débats et bien que nous soyons à la ramasse en touche, c'est suite à l'une d'elle que Doudou transmet à Fabrice qui reprend l'intérieur, passe au milieu de la défense et va marquer.

1-0

En fin de mi-temps Steeven s'échappe mais finalement est repris in-extremis par Thomas. Le reproupement est suivi d'une pénalité pour l'Art'Rose qui la joue mais malgré leur habitude aux conditions c'est un en-avant qui fera avorter l'action.

La deuxième mi-temps sera comptablement au bénéfice de l'Art'Rose qui marquera par deux fois dans le premier quart d'heure et bien que dominant la deuxième partie, nous n'arriverons pas à conclure.

Un petit différent opposera en fin de match notre Witold à l'arbitre mais tout se finira devant une bière (voire deux) pendant la 3ème mi-temps qu'il ne fallait pas rater.

Score final : 2-1 pour l'Art'Rose.

 

La troisième mi-temps fut des plus animées, on s'en souviendra !!! puisque se passant en centre-ville et étant en terrasse pour refaire le match un bruit de fuite (heureusement pas de gaz !!!) attira l'oreille de Michel qui vit à une vingtaine de mètres quelqu'un se relever de derrière une voiture promenant son petit chien. Visiblement il venait de crever le pneu de la voiture sauf que la voiture était celle de Toonight, deuxième-ligne de l'Art'Rose. Donc malgré une tentative, timide mais réeele, de fuite (décidément, un spécialiste) du coupable il fut rapidement pris en main par  Toonight ce qui se traduisit par une petite chute sur son petit chien du petit monsieur qui fit mine d'être mort mais les cris du petit chien écrasé ainsi que la persuasion de Toonight fit qu'il se releva très vite sans avoir besoin du soigneur.

Tout le monde en rit encore sauf peut-être Toonight et surement l'abrutit qui creva le pneu et se retrouva au poste.

Bref, bravo à l'Art'Rose pour leur victoire et l'originalité de la troisième mi-temps.